Yann Charrier, ingénieur conseil indépendant spécialiste du séchage en grange des fourrages

Plus de 25 ans d’expérience au service du développement des techniques de séchage en grange des fourrages

Yann Charrier : Ingénieur conseil indépendant spécialiste du séchage en grange des fourrages

Plus de 25 ans d’expérience au service du développement des techniques de séchage en grange des fourrages

Yann Charrier – Bureau d’étude indépendant SGF Conseil

Séchage en grange des fourrages :
Audit, expertise, conseil, formation, accompagnement

Prairies équilibrées

  • Herbe récoltée précocement au printemps le plus souvent en 48 h.
  • Herbe récoltée à 50 à 65 % de MS limitant les pertes de feuilles (surtout pour la Luzerne).
  • Pertes en cours de conservation limitées si la ventilation est maîtrisée et efficace.
  • Foin équilibré, appétant et peu encombrant.
  • Foin exempt de moisissures limitant entre autre les maladies respiratoires chez l’homme et les animaux.

Systèmes d’exploitation

  • Systèmes fourragers basés sur des prairies équilibrées associant Graminées et Légumineuses.
  • Forte autonomie alimentaire possible.
  • Ration de base = herbe pâturée + foin ventilé.
  • Complémentation majoritairement assurée par des céréales et protéagineux.
  • Longévité accrue, bon état de santé, meilleure reproduction des animaux nourris au foin.
  • Les économies engendrées permettent d’amortir en grande partie l’investissement conséquent nécessaire lors de sa mise en place.
  • Faucheuse, faneuse, andaineur et autochargeuse constituent le matériel de fenaison qui vieillit bien et qui nécessite des puissances modérées de traction.

SGF Conseil : Expérience, compétence, engagement, objectivité et indépendance au service des agriculteurs

SGF Conseil : Expérience, compétence, engagement, objectivité et indépendance au service des agriculteurs

Respect de l’environnement

  • Technique n’engendrant ni déchets ni rejets polluants.
  • Faible utilisation d’intrants limitant les risques de pollution des sols et des eaux.
  • Maintien et valorisation de la biodiversité.
  • Technique permettant de concilier qualité du fourrage et utilisation de l’espace.
  • Allongement des rotations, utilisation d’outils légers, présence d’un couvert végétal quasi permanente et travaux du sol moins fréquents contribuent à limiter les risques agronomiques.

Indépendance

  • Permet de travailler en groupe limité en toute indépendance.
  • Chaîne de récolte entièrement mécanisée et peu pénible.
  • Dépendance moindre vis à vis du climat permet de travailler avec plus de sérénité.
  • Chantier fractionné. La qualité des fourrages stockés ne se joue pas en un seul jour.
25

ans d’expérience

1200

installations réalisées

2500

agriculteurs formés

quis, Aliquam velit, nunc at felis et, dolor